Brabant wallon

La Nivelloise est encore choquée des événements de ce jeudi midi.

Aurore faisait la file à l’une des caisses du Colruyt de Nivelles ce jeudi vers 11 heures lorsqu’elle a entendu un cri venu de l’entrée. Elle était loin de réaliser que c’était un homme qui demandait aux employés de lui remettre le contenu de la caisse. "On a pensé à une dispute ou à un client mécontent, puis j’ai vu une personne cagoulée qui braquait son arme sur les caissiers, explique la Nivelloise, encore un peu sous le choc. Au début, on ne réalise pas trop, on pense à une blague. Avec tout ce qui se passe dans le monde, on a eu peur qu’il tire sur tout le monde."

Comme elle était à l’une des caisses les plus éloignées de l’entrée, Aurore a pu se réfugier dans le magasin. "Je me suis cachée dans le rayon le plus proche pour prévenir les autres clients que quelqu’un était armé. On a pu se réfugier dans le fond du magasin, où un employé a ouvert une issue de secours. Pensant qu’il avait un complice sur le parking, il s’est dit que c’était mieux de nous réfugier à l’arrière du magasin."

Après quelques minutes, les employés ont signifié aux clients que l’auteur avait pris la fuite et qu’ils pouvaient sortir de leur "cachette". C’est alors que les caissiers ont… terminé de scanner les articles des clients restants ! "Je dis chapeau à ces employés qui ont été exemplaires et surtout très calmes pendant toute la durée du braquage."

Et lorsqu’on lui demande si elle retournera au Colruyt de Nivelles, Aurore rétorque : "J’y retournerai sûrement… mais peut-être pas demain (rires)".

Notons toutefois que l’incident n’a pas fait de blessés. Le dossier a été mis à l’instruction.