BRAINE-L’ALLEUD

Plus de 15.000 m2 de bureaux et de labos au parc de l’Alliance

ENTREPRISES Quel meilleur endroit pour regrouper deux divisions d’une même société que le parc de l’Alliance ? Ce n’est pas une étude comparative sur le nom des différents parcs d’affaires en Wallonie qui a conduit le groupe américain Baxter à s’installer à Braine-l’Alleud, mais la compilation des codes postaux dans les adresses privées des employés des sites de Bruxelles et de Nivelles.

C’est en tout cas comme cela que l’entreprise présente la chose : Braine-l’Alleud s’avérait central, c’est là que 430 travailleurs sont désormais regroupés. Les locaux hypermodernes construits à Braine-l’Alleud ne sont pas propriété du groupe : ils sont loués, pour un prix mensuel que Baxter ne désire pas rendre public.

Il ne s’agit donc pas d’un investissement proprement dit, mais l’installation des services de Nivelles et de Bruxelles sous le même toit au parc de l’Alliance a coûté 13 millions d’euros. Les nouveaux bâtiments offrent 15.500 m² de bureaux et de laboratoires, et la localisation permettra aussi des échanges facilités avec le site de production de Lessines.

À Braine-l’Alleud, Baxter dispose à présent de son siège européen en matière de recherche et développement, et de son centre belge pour la partie commerciale et administrative de ses activités.

Quant à savoir ce que fait Baxter, il n’est guère besoin de le rappeler : les responsables aiment répéter que la Belgique est le seul pays dans le monde où le mot baxter est devenu un nom commun. “Aussi bien en Flandre qu’en Wallonie et à Bruxelles” , sourit le général manager, Jo Benoit. La recherche et développement est un secteur vital pour l’entreprise, qui veut développer sans cesse de nouveaux produits pour le milieu hospitalier mais aussi pour les patients puisqu’on s’oriente de plus en plus vers des soins qui peuvent être donnés à domicile.

La nouvelle implantation est idéale, selon les responsables, pour répondre aux demandes en matière de mise au point et d’enregistrement de produits. À partir de Braine-l’Alleud, les chercheurs de Baxter collaborent avec les principaux centres de recherches et universités belges.



© La Dernière Heure 2010