WATERLOO

La procédure pour concrétiser le lotissement intergénérationnel

URBANISME Après une enquête publique controversée parce qu’entamée durant la période des vacances, le projet Bella Vita (www.bellavita.be) revient : la procédure est reprise depuis le départ – avec l’intégration déjà de certaines remarques de riverains – et, jeudi soir, les Waterlootois étaient conviées à une réunion publique préalable à l’étude d’incidences.

Le projet consiste à construire un quartier intergénérationnel sur un site de 15 ha qui était occupé par l’IMP avant son déménagement à Nivelles.

La particularité réside dans la charte de vie à laquelle adhéreront les futurs résidents : elle prévoit que 35 % maximum des habitants seront âgés de moins de 55 ans.

Sur place, 269 logements sont prévus et ceux qui les occuperont sans être des seniors adhéreront à la charte fixant aussi un principe d’échange de services. Outre les logements, une maison de repos, une résidence service et une unité de soins sont prévus sur place..

L’acte de base organisera une copropriété générale tout en divisant le site entre les parties privatives et les parties publiques qui comprendront notamment un parc communautaire de 5 ha et une piscine couverte.

Un pôle de services et de commerces (salon de thé, superette,…) est également prévu.

Puisque l’étude d’incidences va démarrer, une partie du public présent à la maison communale a exprimé des craintes en matière de nuisances.

Pour l’essentiel, c’est la mobilité et en particulier la saturation de certains axes routiers qui inquiète le voisinage. Des comptages sont en cours sur différentes voiries entourant le site.

Les responsables espèrent déposer la demande de permis pour le début de 2010, et obtenir les autorisations aux environs du mois de septembre. Les travaux devraient ensuite prendre trois ans.



© La Dernière Heure 2009