Le Gouvernement wallon a accordé une subvention d’un montant de 950 000 euros pour la restauration du Moulin de Saintes. La somme allouée servira à réaliser des travaux en deux temps : à la fois, la restauration du tronc du Moulin qui comprendra la rénovation des maçonneries et la démolition et reconstruction du tertre ; et la restauration de la machinerie incluant la rénovation de la toiture et des planchers.

Cette subvention permettra de rendre au moulin non seulement son aspect d’antan, avec une restauration complète, mais aussi sa fonction première, puisque le mécanisme sera également restauré et permettra de moudre à nouveau. En outre, le moulin deviendra un centre d’interprétation de la molinologie ouvert au public curieux et comportera une salle d’exposition.

Classé comme monument, le moulin, dont la construction remonterait à 1770, est un véritable témoin du patrimoine industriel de la meunerie. En effet, il est un des rares exemples conservant en place des pièces qui illustrent l’évolution technique des moulins à vent au fil du temps. Sa remise en fonction permettra de rendre le patrimoine vivant.

Acteur dans la bataille de Waterloo en 1815 (il a servi de tour d’observation au prince Frédéric d’Orange chargé de coordonner tous les coalisés contre Napoléon) et témoin, en 1944, de la bataille qui a précédé la capitulation des soldats allemands, il est riche d’histoire. Il occupe une place historique et sentimentale importante dans le cœur des habitants de la Commune.