Brabant wallon Attendue depuis plus de 20 ans, elle pourrait devenir rapidement réalité.

Les automobilistes empruntant la N25 ne le savent que trop bien : en provenance de Nivelles, mieux vaut ne pas rater la sortie Sablières si l’on souhaite se rendre à Mont-Saint-Guibert, Chastre ou même encore Walhain. Car l’accès suivant vers ces communes ne peut se faire qu’au rond-point de Corbais, complètement saturé en heures de pointe, matin et soir.

Avancé depuis plus de 20 ans aujourd’hui, le projet création d’une bretelle de sortie à hauteur de l’Axis Parc de Mont-Saint-Guibert a été placé au frigo depuis bien trop longtemps. Mais il pourrait en sortir prochainement.

Lors du dernier conseil communal guibertin, le point a été mis sur la table. Car selon les autorités communales, la création de rond-point devrait permettre de désengorger quelque peu le fameux rond-point. Une convention relative à l’aménagement d’une bretelle de sortie à cet endroit de la N25 a été votée à l’unanimité.

Ce nouvel échangeur devrait permettre aux automobilistes se rendant au sein de l’Axis Parc et du sud de Louvain-la-Neuve, d’éviter le fameux rond-point et ainsi gagner de précieuses minutes.

La bretelle de sortie déboucherait sur un nouveau rond-point permettant de sécuriser les accès et sorties de la N25.

Les premiers coups de pelle pourraient débuter en 2018 et devraient nécessiter un investissement de 700.000 € à charge de Shanks, dans le cadre d’une compensation imposée par la Région wallonne suite à l’extension du site des sablières.

Un projet encore hypothétique à l’heure actuelle mais qui devrait bientôt se concrétiser : le financement de cette bretelle de sortie est une condition sine qua non pour la modification du plan de secteur permettant cette extension. Laquelle devrait être avalisée, avant l’été, par le ministre de l’Aménagement du Territoire, Carlo Di Antonio.