Brabant Wallon C'est le constat, assez inquiétant, dressé par VIAS au terme de sa 7e enquête nationale d'insécurité routière!


La dernière grande enquête sur l'insécurité routière menée par l'institut VIAS a livré se spremiers verdicts et on peut dire que le Brabant ne fait pas figure d'exemple! En effet, la Jeune Province est la seule province où le pourcentage de conducteurs qui avouent conduire au moins une fois par mois sous l’influence de drogues est plus élevé que le pourcentage de conducteurs qui conduisent après avoir consommé de l’alcool ! Par contre, en terme de mobilité, le Brabant wallon est la province où les habitants utilisent le plus les transports en commun : 41% les ont empruntés au cours de l’année écoulée (contre 36% en Wallonie). Le vélo rencontre aussi un vif succès : il a été utilisé par 29% des Brabançons (contre 25% en Wallonie). Voilà quelques résultats marquants de la 7e Enquête Nationale d’INsécurité Routière menée par l’institut Vias.

Pour la 7e année consécutive, l’institut Vias a réalisé une grande enquête sur le sentiment d’insécurité des Belges dans la circulation, leur comportement en matière de déplacements et les risques qu’ils prennent. Pour la première fois, les personnes ont été sondées à propos de plusieurs mesures en matière de mobilité.

Au cours de cette édition, un échantillon représentatif de 6 055 personnes a été interrogé. Cet échantillon est suffisamment important pour pouvoir ventiler les résultats en fonction des provinces.

Brabant wallon : plus de conducteurs sous l’influence de drogues que de conducteurs alcoolisés !

8% des habitants du Brabant wallon avouent conduire au moins une fois par mois sous l’influence de drogues. C’est plus que le pourcentage de conducteurs qui disent conduire après avoir bu de l’alcool (6%) ! L’usage de drogues constitue donc une menace plus grande que l’alcool au volant.

36% des Brabançons utilisent un kit "mains libres"

L’usage du GSM en voiture demeure une grande source de distraction. Mais seuls 8% des habitants du Brabant wallon disent téléphoner en conduisant sans kit "mains libres" au moins une fois par mois. Par contre, plus d’1 Brabançon wallon sur 3 (36%) utilise un kit "mains libres". C’est la proportion la plus élevée en Wallonie (29% en moyenne) !

Succès des transports en commun et du vélo dans le Brabant wallon

La province du Brabant wallon est, avec Liège, celle où l’on utilise le plus les transports en commun : 41% des habitants les ont empruntés au cours de l’année écoulée (contre 36% en moyenne en Wallonie). Idem pour le vélo : 29% en ont fait (contre 25% en moyenne).

Les habitants du Brabant wallon convaincus par les "autoroutes pour cyclistes"

Différentes mesures sont envisageables pour lutter contre les embouteillages. C’est en Brabant wallon que l’on trouve le plus grand pourcentage de partisans favorables à la possibilité d’acheter un seul ticket pour un trajet effectué avec plusieurs mode de transport (68% contre 62% en Wallonie) via une application ou une carte de mobilité et à un moyen de récompenser les automobilistes à éviter les heures de pointe (56% contre 51% en Wallonie).

C’est également dans le Brabant wallon qu’il y a le plus de partisans de la construction d’ "autoroutes cyclables" : 56% (contre 51% en Wallonie).