Brabant wallon Des consommateurs se plaignent de recevoir directement le rappel avec frais.

Recevoir une facture, ce n’est jamais agréable. Le coût des consommations grimpe à vue d’œil, et les citoyens doivent désormais ouvrir bien grand leur portefeuille pour s’acquitter de ce qu’ils doivent.

Mais actuellement plusieurs personnes se plaignent de recevoir des factures de rappel, sans avoir jamais reçu la moindre facture initiale.

De quoi outrer certains, souvent les plus structurés, qui ont du mal à être pris bien malgré eux en défaut.

"Je règle toujours mes factures à heure et à temps, je viens de recevoir un rappel de la SWDE alors que je n’ai jamais reçu la facture initiale. J’avoue qu’au début, je me suis sentie un peu gênée et embêtée. Mais j’ai bien vérifié et jamais je n’ai eu le premier document. Là, je me retrouve avec un rappel à m’acquitter et des frais de dossier pour plus de 5 euros. Ce n’est vraiment pas normal !"

Ce témoignage n’est pas le seul, visiblement plusieurs habitants du Brabant wallon sont dans le même cas ! "J’ai en effet eu le cas le mois passé. C’est honteux, mais que voulez-vous faire. Pour cinq euros, ils se doutent que nous n’allons pas introduire de procédure. Dans la société actuelle où les gens sont débordés, ils préfèrent payer en râlant que de prendre leur téléphone et commencer à trouver une solution…"

Pour une habitante de Grez-Doiceau, la facture passe mal. "Déjà que l’eau a considérablement augmenté. J’ai un supplément de plus de 240 euros alors que je n’ai rien changé à mes consommations. J’ai même un de mes deux enfants qui a quitté le domicile et au final, je dois payer plus… Ce rappel, je l’ai au travers de la gorge, vraiment ! Je suis persuadée que toutes ces sociétés abusent de leur situation et de leur monopole pour gagner de l’argent sur le dos des habitants, c’est scandaleux."

Et du côté de Grez-Doiceau, on est d’autant plus mécontent que, fin de l’année, la SWDE a eu bien du mal à trouver des solutions pour des fuites à répétition. "On est restés cinq jours sans eau et comme cadeau, on a cinq euros de frais de rappel ! "