La Province est l'une des plus touchées par les chutes d'arbres

Les pompiers brabançons ont déjà enregistré plus de deux cents appels ce dimanche.

Les pompiers de l'ensemble du Brabant wallon sont mobilisés depuis dimanche vers 8h00 en raison de fortes rafales qui soufflent sur la province. "Nous avons déjà été sollicités pour effectuer entre 100 et 200 missions", précisait peu avant 11h00 un dispatcheur de la zone brabançonne.

Des arbres ou branchages encombrant les voiries ainsi que des tuiles et objets divers envolés constituent les principales interventions.

La région de Wavre est particulièrement impactée. Vers 16h00, la sortie de l'E411 à Bierges, dans le sens Bruxelles-Namur était fermée, afin de permettre aux pompiers de dégager les nombreux arbres couchés, empêchant tout passage!

Dans l'est brabançon et à Nivelles, le nombre de demandes est plus réduit même si, vers 14h30, le passage était obstrué face au Colruyt avec un arbre tombé sur la voirie.

"Les postes de Tubize et Braine-l'Alleud sont pour l'instant moins sollicités", conclut-on à la centrale de la zone de secours.

A Grez-Doiceau, un arbre de la propriété où se trouvait la protection civile (Ancienne Abbaye de Florival) est tombé. Il est retenu par les fils. La rue de Florival est fermée à la circulation. La police est sur place.

A Hélécine, il est compliqué d’emprunter l’entrée de l’autoroute E40 à Opheylissem en direction de Bruxelles suite à la chute d’un arbre.

Sur Villers-la-Ville, la rue de Rigenée est bloquée en raison d'un accident. Un arbre est tombé sur une voiture. Une personne est très choquée mais non blessée. Un miracle selon le bourgmestre Emmanuel Burton. La route sera fermée jusqu’à lundi matin.

A Thorembais-les-Béguines, en concertation avec les services de sécurité, à 19 heures, une fermeture momentanée (normalement 30 à 45 minutes) de la Chaussée de Charleroi à hauteur du zoning de TLB à Coquiamont. Des arbres menacent et doivent être abattus préventivement.