Deux Bruxellois avaient braqué la station Lukoil de Wavre et le ProxyDelhaize de Rixensart.

Le 3 janvier 2017, alors qu’elle s’apprêtait à ouvrir la station-service Lukoil de Wavre, une employée a été attaquée par deux personnes qui lui ont mis le canon d’une arme dans le cou et l’ont menacée de mort pour avoir accès au coffre. Elle a été traînée de force dans le bureau mais l’alarme a mis les auteurs en fuite.

Les mêmes auteurs ont attaqué quinze jours plus tard un ProxyDelhaize à Woluwé, puis le 28 janvier 2017 un Tom&Co à Anderlecht où tant les employés que les clients ont été forcés à se coucher par terre sous la menace d’une arme de poing. Le 5 février, c’est un ProxyDelhaize de Rixensart qui a été visé par la bande.

Un étudiant qui était présent a tenté d’expliquer qu’il ne connaissait pas le code du coffre mais un des braqueurs l’a frappé à coups de crosse. Dans un commerce de Wemmel une semaine plus tard, une employée a reçu un coup sur la tête d’emblée, puis des gifles à chaque réponse négative qu’elle faisait aux questions des auteurs agressifs.

Cette violence était une constante des braquages de la bande. Il y en avait d’autres, comme le fait d’arriver sur place à bord d’une Jeep volée en décembre 2016 à Watermael, ou encore d’emporter des bons Delhaize en plus de l’argent liquide. C’est d’ailleurs en écoulant ces bons à Tubize qu’un des auteurs a été identifié, et a permis aux enquêteurs de remonter le fil, notamment en se basant sur la téléphonie.

Deux suspects ont été interpellés et des perquisitions ont permis de retrouver des éléments déterminants, puis la Jeep a été localisée. Hamza et Abdelkarim, deux habitants de Molenbeek, sont restés respectivement six mois et un an en détention préventive.

Lors de leur comparution devant le tribunal correctionnel, ils ont fait des aveux partiels. Le tribunal, lui, estime dans le jugement rendu lundi qu’ils ont commis l’ensemble des braquages. Les deux prévenus écopent de cinq ans de prison avec sursis pour ce qui excède la détention préventive déjà subie.