On a dénombré pas moins de 1.168 accidents avec lésions corporelles

La direction générale des statistiques du SPF Économie vient de publier son rapport annuel sur les accidents de la route en Belgique. Avec un constat majeur : les routes ont été particulièrement meurtrières en Brabant wallon en 2014. On a en effet recensé pas moins de 27 décès liés à des accidents sur les routes du Brabant wallon l’an dernier. Dix-neuf personnes sont décédées sur les lieux mêmes de l’accident tandis que les huit autres ont succombé à leurs blessures après avoir été transportées à l’hôpital.

Au total, on compte dix décès de plus en 2014 qu’un an auparavant. Une augmentation non négligeable alors même que le nombre d’accidents entraînant des lésions corporelles est en (légère) baisse : on est ainsi passé de 1.175 accidents en 2013 à 1.168 cette année. Au niveau des blessures, on constate une relativement forte diminution du nombre de blessés graves, passant de 107 en 2013 à 86 en 2014. À l’inverse, les blessés légers sont en légère augmentation pour passer de 1.402 victimes en 2013 à 1.411. Soit une stabilisation du nombre total de blessés entre 2013 (1.509) et 2014 (1.497).

Principales communes touchées par les accidents : celles traversées par des autoroutes et des nationales fort fréquentées. Il en va ainsi de Wavre qui a connu un total de 149 accidents avec blessés l’an dernier - dont de nombreux sur l’autoroute E411 - mais aucun n’ayant entraîné de décès, devant Waterloo (113 blessés et deux décès) et Braine-l’Alleud (111 blessés et trois décès).

À l’inverse, la commune la moins accidentogène reste celle d’Hélécine avec seulement huit accidents avec lésions corporelles enregistrés l’an dernier. Il faut dire qu’elle est aussi l’entité la moins peuplée du Brabant wallon et qu’elle n’est traversée par l’E40 que sur dix petits kilomètres. Derrière, on retrouve Chastre et Ramillies avec respectivement 10 et 12 accidents avec blessés. Mais ces deux communes ont chacune à déplorer le décès d’une personne l’an dernier.

© DH