Au début de l’an dernier, Henri F., quinquagénaire qui a déjà écopé de multiples peines dont une de 14 ans de prison, a bénéficié d’une permission de sortie et n’a pas réintégré son établissement pénitentiaire. En cavale, il a débarqué le 22 février 2020 vers 2 heures du matin chez un de ses neveux, à Silenrieux. Le jeune homme était avec un de ses amis et Henri leur a dit qu’il avait besoin d’eux pour un travail.

Il a promis 100 euros et les deux jeunes gens l’ont suivi, montant dans une Audi 4… qui avait été volée un peu plus tôt à Aywaille. Le trio a pris la direction de Wavre et une fois dans le centre-ville, le véhicule a été garé à proximité d’un magasin de lingerie. Henri avait de quoi forcer la porte coulissante du commerce et il a demandé aux deux autres de l’aider à transporter les caisses de marchandises dans la voiture.

La scène a été filmée par les caméras de surveillance et les cambrioleurs ont été surpris en flagrant délit par la police locale. Ils n’ont pas opposé de résistance lors de leur arrestation et les policiers ont trouvé un pistolet d’alarme dans la voiture. Henri leur a avoué qu’il l’avait pris par précaution et qu’il s’en serait servi au besoin.

Vu les antécédents judiciaires du quinquagénaire, le tribunal correctionnel du Brabant wallon lui a infligé lundi une peine de deux ans de prison ferme. Son neveu et l’ami de celui-ci, par contre, n’avaient jamais été condamnés par la justice. Il s’en tire pour cette fois avec des peines de travail de 80 heures.