En 2016 et 2017, plusieurs prévenus vendaient du cannabis et surtout de la cocaïne à Wavre et à Louvain-la-Neuve. Ils ont été dénoncés et la police a surveillé leur manège, pratiquant notamment des écoutes téléphoniques qui ont confirmé les liens entre les frères Faouzi et Ryad M., l’Ottintois Mohand B., Samir B. ou encore le Carolo Amine C.

Le contenu des conversations et des messages dont les enquêteurs ont pris connaissance ne laissait guère de doute sur les activités des suspects. Une vague de perquisitions a permis de retrouver de l’argent, mais pas de stupéfiants. Il est apparu que la "matière" était planquée quelque part dans les parkings de la cité universitaire. Les prévenus la récupéraient avant de fixer des rendez-vous aux clients à Louvain-la-Neuve ou dans des stations-service.

Le fournisseur, Amine C., a déjà été condamné à Bruxelles à cinq ans de prison pour des faits semblables, commis à la même période. Le tribunal, dans le jugement rendu lundi, n’ajoute dès lors pas une peine de prison mais ordonne à sa charge la confiscation de 100 000 euros.

Ryad T. et Mohand B., qui agissaient en association, écopent tous deux de 30 mois de prison avec un sursis pour la moitié et d’une amende de 8 000 euros. Tous deux se voient confisquer 15 000 euros. La confiscation de deux véhicules est également ordonnée. Faouzi T. écope de 10 mois avec sursis total et d’une amende avec sursis partiel. Samir B. s’en tire avec une peine de travail.