Le conseil communal a voté une nouvelle série de taxes. Voici lesquelles.

Réunis la semaine dernière en conseil communal, les élus ottintois ont adopté une nouvelle salve de hausse de taxes pour les années 2020 à 2025. Ces hausses de taxes ont été votées en ordre dispersé, parfois majorité contre opposition, parfois parsemé d’abstentions.

Sur les bancs de l’opposition, le libéral Nicolas Van der Maren (OLLN 2.0) a insisté qu’il était "évidemment facile de voter contre des taxes lorsqu’on ne siège pas dans la majorité". Ce qui a fait sourire la bourgmestre. Et d’ajouter : "Je constate que le plan de convergence pour nos finances communales n’a prévu aucune analyse structurelle des dépenses de la Ville. Nous voterons donc en grande partie contre."

Les conseillères de Kayoux, Raphaële Buxant et Géraldine Pignon se sont uniquement opposées à la hausse de la taxe pour la délivrance de documents administratifs. Ce à quoi Annie Galban (PS), échevine de l’État civil, a répondu : "La délivrance de ce genre de documents représente à la fois du travail administratif mais a aussi un coût de fabrication."

Dans le détail , les cartes d’identité pour les enfants de moins de 12 ans coûteront désormais 4 euros au lieu de 3,70 euros ; comptez 20 euros pour un passeport au lieu de 14 euros auparavant ; 12 euros pour les permis de conduire soit une hausse de 2 euros ; 25 euros au lieu de 15 euros pour un carnet de mariage ; 10 euros supplémentaires pour un dossier de cohabitation légale soit 25 euros ; 4 euros par jour et par enfant pour les plaines de vacances.

Notons aussi que la taxe sur l’absence ou insuffisance de parcage passe de 3 000 à 5 000 euros ; la taxe pour les guichets de banque passe de 400 à 430 euros ; les terrains de golf de 7 500 à 9 375 euros et 750 euros au lieu de 600 pour les véhicules abandonnés.