Le premier échevin de la Ville va expliquer son choix ce mercredi matin.

Il l’avait annoncé durant la campagne électorale des élections communales de 2018 : Cédric du Monceau (CDH), alors Premier échevin à Ottignies-Louvain-la-Neuve, visait le mayorat. Et ainsi pouvoir marcher dans les pas de son père, l’ancien bourgmestre Yves du Monceau. Mais les urnes ont parlé et l’humaniste a raté son pari.

Serait-ce la raison pour laquelle le premier échevin a décidé de quitter ses fonctions à la Ville ? L’intéressé ne souhaite pas encore commenter mais le fera ce mercredi lors d’une conférence de presse intitulée "remaniement du collège communal".

L’échevin de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de la Toponymie, des Affaires économiques, du Commerce, des Classes moyennes, des Affaires rurales et des Emplois laissera un important vide derrière lui. Lors des élections communales de 2018, il était parvenu avec son équipe à passer de cinq à sept sièges au sein du conseil communal.

Quelques mois plus tard, il se présentait comme premier suppléant de la liste CDH pour les élections européennes. Doit-on voir un départ pour un autre niveau de pouvoir ? Réponse ce mercredi.

Pour le remplacer, ce devrait être Yves Leroy, ancien facilitateur aux affaires universitaires et aux hautes écoles et directeur du Centre sportif de Blocry.