On le sait, la mise à quatre voies du tronçon de la ligne 124 situé entre la gare de Nivelles et Braine-l’Alleud donne lieu pour l’instant à plusieurs chantiers menés de front par Infrabel. Il s’agit de préparer l’arrivée du RER et dans ce cadre, plusieurs ouvrages d’art sur lesquels ou sous lesquels ne passent actuellement que deux voies doivent être transformés.

Voire carrément détruits pour être reconstruits, et c’est le cas du pont de briques permettant aux automobilistes de passer au-dessus des voies à la chaussée de Bruxelles, entre Baulers et Lillois.

Évidemment, il ne peut être question d’interrompre la circulation sur la RN27 durant des mois comme on le fait pour de petites voiries. La solution adoptée est donc de construire, à côté du pont à détruire pour construire un ouvrage d’art plus large, un pont provisoire. Le travail préparatoire dure depuis plusieurs semaines et samedi matin, ce pont qui restera en fonction durant deux ans a été mis en place.

C’était impressionnant : tout était minuté et une grue de 300 tonnes a placé les divers éléments de la structure, témoigne le bourgmestre Pierre Huart. Je ne sais pas encore quand il sera opérationnel mais ça ne devrait pas trop tarder.”

Le pont provisoire, qui sera utilisé durant deux ans, est en effet placé depuis ce week-end mais il reste à aménager les voiries à deux bandes pour y donner accès. Il est situé à quelques dizaines de mètres du pont actuel, dans les champs, du côté “Baulers” de la chaussée de Bruxelles.