Le propriétaire lance un appel à témoins pour retrouver les vandales

Dimanche dernier, sur le coup de 12 h 30, une bande de jeunes adolescents a saccagé le bâtiment du M Food, un snack situé près des quais de la gare de Chastre.

Les jeunes, âgés entre 14 et 18 ans selon les témoins, ont tenté de briser les portes et les fenêtres du petit restaurant avec des cailloux des voies de chemin de fer. Ils n’y sont pas allés de main morte puisqu’on décompte 27 coups de pierre rien que sur la porte d’entrée.

Heureusement, les candidats pilleurs n’ont pas réussi à rentrer à l’intérieur. Les vitres du restaurant sont expressément conçues pour éviter les cambriolages.

La police a, depuis, ouvert une enquête. Et a commencé par analyser les images des caméras de surveillance de la gare d’Ottignies. Elle a clairement identifié les jeunes qui montaient dans un train.

Selon les premiers éléments du dossier, les délinquants seraient venus en bande, composée de quatre à huit garçons, originaires de la région de Wavre. Ils sont arrivés sur les lieux dimanche, en pleine après-midi, sur le quai numéro 2, en direction de Mont-Saint-Guibert et Ottignies, là où se trouve le petit restaurant.

“En face, sur le quai 1, des usagers attendaient le train de 12 h 18 en direction de Namur, précise le restaurateur. Ces usagers n’auraient pas prévenu la police. C’est une fidèle cliente qui les a prévenus.”

L’enquête est sur la bonne voie puisque les jeunes devraient être très prochainement interceptés.

Le restaurateur ne rouvrira pas son établissement cette semaine, vu les dégâts. “Plusieurs jours seront nécessaires pour remettre les lieux en état et accueillir les clients dans de bonnes conditions, nous a précisé le gérant, qui se dit démoralisé à l’idée de voir “de petits délinquants venir saccager un lieu” auquel il tient beaucoup.

En effet, il tente depuis longtemps de rendre cet endroit plus agréable pour les habitants et les usagers du train. “Mais je ne baisse pas les bras quand je vois les nombreux encouragements que je reçois. Je tiens à ce sujet à remercier les nombreux messages de soutien reçus.”

Enfin, il compte intercepter le bourgmestre Claude Jossart sur cet incident pour tenter de le convaincre de la nécessité d’installer des caméras de surveillance sur les quais de la gare de Chastre.