CHASTRE

La commune a remis sa candidature mardi. Réponse dans trois ans

HANDICAP Chastre obtiendra-t-elle le label Handycity dans trois ans ? C’est en tout cas la volonté de la commune, et plus particulièrement de l’échevine des Affaires sociales, Fabienne Gendarme.

La marche à suivre est en tout cas respectée : trois ans après son inscription auprès de l’Association socialiste de la personne handicapée, Chastre a rentré son prébilan et introduit une candidature officielle pour obtenir, comme en 2006, le fameux label.

Plusieurs réalisations pourraient l’aider à y parvenir. “Rien que pour 2010, nous avons trois projets “, précise Fabienne Gendarme. “L’installation de parkings adaptés un peu partout, la création d’un atelier musical et l’aménagement de la salle de Gentinnes, où le plan incliné n’est pas réglementaire et les sanitaires pas accessibles. Sinon, ces dernières années, comment ne pas citer l’adaptation du Castillon et la nouvelle salle du Tensoul, où le sort des personnes sa mobilité réduite (PMR) a été facilité ?”

Cette démarche auprès de l’ASPH, différentes communes du Brabant wallon l’ont entamée : hormis Chastre, il s’agit d’Ottignies-Louvain-la-Neuve (déjà labellisée en 2006), Beauvechain, Grez-Doiceau, Perwez et Walhain. À noter qu’il est toujours possible de prendre le train en marche. Avis aux entités intéressées...

La candidature au label n’est pas l’unique fait d’arme de la commune : Chastre participe à la semaine de la personne handicapée via deux ateliers essayés par les 5e et 6e de tous les réseaux.

Le premier concernait la cécité tandis que le second était consacré aux déplacements en chaise des PMR. Deux façons d’ouvrir les yeux des enfants sur des réalités ignorées.

Ces modules seront par ailleurs accessibles à tout un chacun, têtes blondes ou pas, ce mercredi 2 décembre de 14 h à 16 h et de 18 h à 19 h.



© La Dernière Heure 2009