Brabant wallon L’échevin de l’Urbanisme pousse les riverains à introduire des réclamations.


Le sujet est délicat. Car il est loin de faire l’unanimité chez les Stéphanois. En effet, depuis cinq ans, Laurent Rasquinet (Villers Aventure ASBL) espère construire un parcours d’accrobranches dans le bois dit "Trou du Renard" à Tangissart. Il faut dire que le projet est important : 12 parcours dans les arbres, des infrastructures récréatives, un parking, des toilettes et une zone "pique-nique", notamment.

Laurent Rasquinet a introduit sa cinquième demande de permis. L’enquête publique débute ce mardi jusqu’au 7 mai. Les riverains peuvent émettre des remarques, réclamations et observations en consultant le dossier à l’administration communale.

Mais il n’y a pas que les riverains qui s’y opposent. Il y a aussi… les politiques. Sur sa page Facebook, l’échevin de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire Jean-Christophe Jaumotte confirme l’opposition de l’administration communale et pousse les riverains à se manifester dans ce sens. "Je confirme que la commune est opposée au projet mais n’hésitez pas à quand même introduire vos réclamations et observations auprès de l’administration communale entre le 23 avril et le 7 mai", écrit-il.

Vendredi, nous avons tenté de joindre à plusieurs reprises l’échevin. Il ne nous a pas répondu.