Dans le but de réduire son impact environnemental pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2035, l’UCLouvain lance le projet de construire une centrale biomasse. Grâce à cette centrale, le campus sera autonome en énergie thermique verte et renouvelable.

La centrale utilisera du bois « B », c’est-à-dire des déchets de bois récupérés des 17 recyparcs gérés par in BW. Ainsi, par an, ce sont 55 000 tonnes de ces déchets de bois qui seront valorisés comme combustible par la centrale.

La chaleur verte fournie permettra de réduire annuellement l’empreinte carbone de l’UCLouvain de 15 000 tonnes.

La centrale sera construite sur un terrain appartenant à in BW, situé à Mont-Saint-Guibert.

Pour construire et exploiter ce projet, l’UCLouvain s’est associé à Veolia à l’issue d’un marché public, avec un engagement de 20 ans.