Brabant Wallon Le conseiller d’opposition tente un coup de force et un malaise dans la future majorité

Ce lundi soir, le dernier conseil communal de l’actuelle législature risque de ne pas être des plus sereins. On le sait, la future majorité verra Ecolo rejoindre l’Alliance communale de la bourgmestre Sybille de Coster Bauchau ainsi que L’équipe de Victor Pirot.

Depuis le verdict du choix des verts, on peut l’écrire, les tensions ont été vives et les attaques d’Avec Vous envers Ecolo assez virulentes.

Parmi les critiques, Avec Vous pointait le fait qu’Ecolo s’est toujours opposé au contournement nord de Wavre alors que la majorité en place avait voté pour celui-ci…

Il fallait dès lors s’en douter, vu le climat politique à Grez-Doiceau, Avec Vous, par le biais de son chef de file Alain Clabots, a ajouté un point à l’ordre du jour du conseil communal sur ce contournement nord de Wavre… Le but ? Faire en sorte que le conseil avalise déjà la décision d’aller en recours si l’octroi de permis est accordé… On peut ainsi lire dans la demande d’ajout que, "considérant qu’une demande concernant le contournement nord de Wavre est introduite auprès du fonctionnaire délégué de la Région wallonne à Wavre, considérant que ce dernier doit remettre sa décision dans les prochains jours, considérant que si sa décision est un octroi du permis, un recours, pour être valable, devra être introduit dans les 60 jours de la prise d’acte de ce permis, considérant que le recours contre cette décision sera impératif compte tenu des nombreux inconvénients et nuisances pour Grez-Doiceau, son environnement, sa mobilité… Considérant qu’à ce jour, plus aucun conseil communal compétent en ces matières ne sera convoqué avant fin décembre, considérant qu’un délai suffisant est nécessaire pour établir ce dossier ; il serait utile que le conseil communal de ce 5 novembre 2018 marque son accord sur le dépôt d’un recours contre cette éventuelle décision. Si la demande de permis est refusée, cette délibération sera sans effet."

Ou comment tenter de jeter la discorde au sein de la future majorité. Du côté d’Ecolo, on reste serein. "Pour notre part, nous restons par nature opposés au projet du contournement nord, nous avons en confiance abordé ce dossier dans nos négociations et sommes parvenus à un mécanisme participatif qui sera dévoilé avec l’ensemble de nos accords", indique Laurent Francis, d’Ecolo. Sachant en plus que l’avis de la commune n’est pas déterminant, on risque bien d’avoir un long débat pour, au final, pas grand-chose…