Les heures de visite sont réduites et les activités extérieures interdites.

Après avoir touché les classes de neige à Tubize, voilà que le coronavirus "s’attaque" à présent à la maison de repos "Les Bruyères sur Senne" au sein de la cité du Betchard. Non pas qu’elle ait été touchée de plein fouet par plusieurs contaminations, mais par mesure de prudence, Frédéric Jadin, le président du CPAS, a décidé de prendre quelques mesures pour éviter justement une contamination de masse.

"En accord avec le médecin coordinateur de la maison de repos, le docteur Kivits, nous avons décidé de prendre certaines mesures complémentaires qui pourraient potentiellement avoir des conséquences sur les habitudes des visiteurs, avoue le président du CPAS tubizien. Il s’agit de la réduction des heures de visite, soit en semaine de 14 h 30 à 17 h 30 et le week-end de 14 h 30 à 16 h 30. Il a également été décidé d’annuler toutes les manifestations extérieures qui sont prévues au sein de la maison de repos."

Mais ce n’est pas tout. Il est également demandé aux visiteurs de bien vouloir communiquer correctement et scrupuleusement leur identité à l’accueil. " Comme précédemment, nous demandons aux visiteurs de ne pas se présenter dans la maison de repos si ces derniers manifestent des symptômes inquiétants pour la santé de nos résidents ou s’ils ont été en contact avec des personnes infectées ou revenant d’une zone infectée par le COVID-19."

Le président du CPAS précise également qu’il s’agit de mesures temporaires qui pourraient être amenées à évoluer en fonction de la situation.