Après les coulées de boue dévastatrices de vendredi, les responsables politiques ont fait le point avec les services communaux, lundi, lors d’une réunion destinée à établir un bilan de la situation et à tirer des premières leçons des événements.

Les différents endroits problématiques ont été passés en revue, et le point commun saute aux yeux : la quantité de pluie tombée en peu de temps a, chaque fois, entraîné la terre de grands champs cultivés sur les voiries, formant de véritables torrents qui ont provoqué des dégâts.

À très court terme, il a dès lors été décidé que des contacts seront pris rapidement pour que les agriculteurs profitent de cette semaine qui s’annonce plus clémente afin de placer des ballots de paille dans les endroits critiques. Ce qui contribuera à retenir les terres en cas de nouveaux épisodes de pluie importante.

Dans les mois qui viennent, on leur demandera d’améliorer le dispositif avec l’aménagement de bandes enherbées, la pose de fascines et la plantation de haies l’hiver prochain afin de préparer l’avenir.

La Ville, aussi, misera sur la plantation de nouvelles haies dans les espaces publics, le cas échéant en négociation avec le SPW pour les endroits qui bordent des routes régionales. Ce qui nécessitera évidemment de l’entretien par la suite mais pour l’échevin en charge de la lutte contre les inondations, Pascal Rigot, cela relève de l’intérêt public. La Ville devra donc soit étoffer son service pour assumer cet entretien, soit externaliser…

Un travail à plus long terme sera également mené à propos du système d’égouttage, en collaboration avec l’intercommunale inBW. Il s’agira notamment de déterminer des endroits où les flux d’eau peuvent être "cassés" en étant réorientés dans des zones de rétention.

L’idée est que de petits bassins puissent jouer un rôle tampon après des pluies importantes, évitant ainsi que toute l’eau que le sol ne peut plus absorber dévale les pentes en une seule fois. La Ville va également contacter, pour être conseillée, un service régional spécialisé dans la problématique du ruissellement.