Alors que les cours n’ont repris que depuis deux bonnes semaines, une école brabançonne wallonne est (déjà) touchée de plein fouet par le coronavirus. En effet, ce samedi, une enseignante de l’école communale d’Ohain a alerté sa direction à la suite d’un test positif au Covid-19. “On a appris la nouvelle samedi dans la soirée et comme nous n’arrivions pas à joindre le PSE (le Centre de promotion de la Santé à l’École), nous avons préféré fermer toute l’école en prévenant les parents”, explique la bourgmestre lasnoise, Laurence Rotthier.

Et rapidement, des mesures d’urgence ont été prises par les autorités communales et l’établissement scolaire. Ce lundi, les sept classes, soit l’ensemble du site, étaient donc complètement fermées. Aucun élève n’a mis les pieds au sein de l’école communale et les parents ont été prévenus de la situation ce dimanche. Au total, c’est une petite centaine d’élèves qui a été contrainte de rester à la maison. “Il s’agit d’un professeur qui donne cours aux enfants de 2e et 3e primaires, soit quatre classes, précise Laurence Rotthier, la bourgmestre de Lasne. Ces classes-là sont à présent fermées jusqu’au 22 septembre inclut afin d’opérer la quarantaine qui est de rigueur.”

Le professeur (de néerlandais) contaminé n’ayant pas été en contact avec d’autres classes, il a été décidé que les classes d’accueil et de première maternelle pourraient rouvrir leurs portes tout à fait normalement ce mardi. “On a donc encore une petite septantaine d’enfants qui ne pourront pas revenir à l’école avant le 23 septembre”, conclut la bourgmestre.