Ce mardi matin, une grande opération de propreté était menée par les services communaux aclots pour nettoyer complètement le parking Roblet, parking souterrain qui a déjà fait l’objet de plusieurs discussions en conseil communal pour son état pas toujours "top" pour les utilisateurs. C’est qu’il est parfois fréquenté par des gens qui n’ont pas grand-chose à faire des règles sur la propreté publique…

Mais les autorités communales s’attaqueront dans les prochains jours à un autre souci récurrent, et qui fait de plus en plus l’objet de plaintes dans certains quartiers, notamment à la gare, près du Saint-Sépulcre ou encore du côté de l’école de Baulers : la multiplication des déjections canines sur la voie publique.

Le bourgmestre Pierre Huart précise qu’il ne s’agit pas de fustiger les propriétaires de chien : la plupart se conforment au règlement communal et ramassent ce que laisse leur animal sur les trottoirs. Mais ce n’est pas le cas partout et les gardiens de la paix vont mener certaines actions. Ils patrouilleront plus tôt le matin et plus tard le soir dans les zones sensibles, pour sensibiliser les maîtres. Et mettre à l’amende ceux qui ne veulent pas comprendre…

Bon à savoir : si les poubelles équipées de petits sachets ont dû être enlevées par la Ville parce qu’elles étaient vandalisées et que les distributeurs étaient vidés de leurs sacs par quelques indélicats, l’administration dispose encore d’un stock important de ces rouleaux de sacs. Et elle les distribue gratuitement sur demande, à l’accueil de l’hôtel de ville.