En décembre dernier, la zone de police Nivelles-Genappe avait publié sur sa page Facebook une mise en garde ainsi qu’un avis de recherche émis par la police fédérale: dans le Limbourg, deux jeunes filles se faisant passer pour des infirmières avaient abordé des personnes âgées chez elle, prétendant être des infirmières chargées de procéder à des tests covid à domicile. Et pendant que l’une s’occupait du soi-disant test, l’autre fouillait la maison des victimes.

Mercredi après-midi, une habitante de la chaussée de Charleroi, à Nivelles, a reçu le même type de visite. Elle s’est méfiée et n’a pas laissé rentrer les fausses infirmières, appelant directement la police pour signaler les faits.

Le commissaire divisionnaire Pascal Neyman confirme: c’est le bon réflexe à adopter dans une telle situation.

"Que ce soit pour effectuer des tests covid ou pour se faire administrer un vaccin, la procédure normale aujourd’hui, c’est de se rendre dans des centres spécialisés, indique-t-il. Il s’agissait d’une tentative de vol par ruse. Même lorsque ça ne marche pas et que les suspects quittent les lieux, les citoyens ne doivent pas hésiter à nous avertir en appelant le 112. Cela permet à nos équipes de patrouiller dans les environs pour tenter d’intercepter les personnes, et éviter d’autres faits."

Mercredi, à la connaissance de la police locale en tout cas, aucun autre agissement de ce genre n’a été signalé à Nivelles ou Genappe.