JAUCHE

La troupe jauchoise propose un spectacle drôle et mordant ce soir

CULTURE Un nain qui pédale caché au fond d’un canoë-kayak, un certain Monsieur Trouducu, un politicien exhibitionniste attrapé devant le collège Sainte-Croix d’Hannut (côté cour des primaires !)…

Autant d’ingrédients d’Éclats de Ribes, le dernier spectacle (en date) que le Théâtre d’Appoint présentera à partir de ce vendredi 27 novembre dans la nouvelle Maison de l’Entité.

Comme son titre l’indique, cette pièce est en fait un amalgame de divers morceaux de l’œuvre du fameux Jean-Michel Ribes. “Il y a dix-huit extraits issus de Batailles, de Palace, etc. , précise Guy Theunissen, le metteur en scène. J’ai pris un peu de tout avant de réaliser un montage. Au final, ça donne des saynètes qui durent entre douze secondes et vingt minutes. Avec, comme fil rouge, le rire. Le Théâtre d’Appoint m’avait en effet demandé que ce soit drôle…

Et ça l’est ! Avec, parfois, un humour qui grince un peu, Éclats de Ribes ne laisse pas insensible et va même jusqu’à faire réfléchir, notamment dans sa partie introductive.

Les petites adaptations à la sauce régionale (comme le chant des Wallons) ont également de l’importance. Le tout interprété par une dizaine de comédiens. Autant dire qu’ils doivent souvent changer de rôles… et de tenues (une nouvelle fois réalisées par Pascale Fichers).

“C’est vrai qu’il y a autant de travail derrière que devant le rideau , souligne Joël Doneux, un des acteurs. C’est deux fois plus stressant…”

Sans parler des modifications de décors, qui s’exécutent avec un certain style et des jeux de lumières ou de sons orchestrés par Simon Renquin, récent mérite culturel… de la ville de Jodoigne.

En tout, ce sont donc deux fois quarante-cinq minutes de plaisir qui gagnent à être vécues.

En savoir plus

Infos : 02/303.71.52. Site Internet : www.theatredappoint.be



© La Dernière Heure 2009