On dit toujours que la musique adoucit les mœurs mais à Tubize, c’est loin d’être le cas. Que du contraire. Lors du dernier conseil communal, un projet visant à proposer de la musique dans les rues était soumis au vote des édiles et l’opposition s’est montrée particulièrement critique à ce sujet. "Ce doit être le projet le plus ringard dont j’ai entendu parler, lance Pierre Pinte (MR). Cela n’a aucun intérêt et je ne vois pas en quoi cela va aider les commerçants."

Même son de cloche du côté du Renouveau Communal où l’on estime que le montant à investir, plus de 75 000 euros, pourrait l’être autrement afin de venir en aide aux commerçants. "Ce projet est issu d’une discussion et d’une demande de la part des commerçants tubiziens", enchaîne Mourad Abdelali, l’échevin du Commerce.

Un point qui a suscité de longues minutes d’échange pour finir par être quelque peu modifié. "Je tiens à préciser qu’il s’agit d’une musique qui ne sera pas continue mais uniquement diffusée lors d’événements, continue Michel Januth, le bourgmestre. Je pense qu’on ne peut pas bloquer le marché car sinon, il n’y aura rien dans les rues à Noël. Ce que je propose, c’est de lancer le marché mais de ne pas l’attribuer. Et lors du prochain conseil communal en novembre, on décidera d’attribuer, ou non, ce marché. Mais il ne faut surtout pas le bloquer."

Une proposition qui a été acceptée par l’assemblée. Comme quoi, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la musique n’adoucit pas toujours les mœurs.