WAVRE

Un week-end sold out, c’est une première dans l’histoire du parc wavrien

WALIBI Ce n’est pas la chaleur qui a amené de nombreux visiteurs à se rendre au parc d’attraction wavrien, mais une société qui a souhaité faire des heureux parmi ses clients. Cette réservation plus celle d’autres groupes ont fait que le parc d’attraction Walibi était complet, avec plus de 30.000 visiteurs sur le week-end.

Une première dans l’histoire du parc qui a donc dû refuser les visiteurs qui n’avaient pas réservé. “Ca se passe généralement bien, car les gens des environs préfèrent revenir plutôt que de devoir faire de longues files.” indique Dominique Fallon, directeur marketing du parc. Les files étaient bien au programme. Une demi-heure après l’ouverture, c’était le rush au Loup Garou. “C’est une attraction phare du parc, tout le monde veut la faire , poursuit Dominique Fallon qui estimait le temps d’attente à 70-80 minutes. C’est pourquoi nous proposons aussi des animations, dans le théâtre, afin de distraire les visiteurs et de dispatcher le public dans l’ensemble du parc. Reste que les habitués savent que commencer par le Cobra, de l’autre côté du parc est une bonne idée, car il y a moins de files.”

Samedi, vu les températures, le principe ne s’appliquait toutefois pas à la Radja River. De quoi mettre le personnel à rude épreuve. Et Dominique Fallon de préciser : “À la Radja River, le plateau tourne sans cesse, pour remplir au maximum les 11 bouées qui parcourent la rivière sauvage, avec 1.160 personnes, chaque heure. Cela impose au personnel de marcher sans cesse, sur le plateau, en plein soleil. Le personnel est donc autorisé à garder une bouteille d’eau en main.”



© La Dernière Heure 2010