Les victimes se sont plaintes de douleurs aux yeux et des picotements à la gorge.

Un immeuble à kots estudiantins situé le long du chemin des Sages à Louvain-la-Neuve a été évacué ce lundi soir, vers 18h30. Les services de secours ont été appelés suite à un dégagement d'odeur suspecte. Une fois sur place, ils ont demandé le renfort de la cellule d'intervention chimique (CMIC) pour déterminer la nature du produit. La bourgmestre Julie Chantry a décidé de déclencher le plan d'urgence communal peu après 20 heures. Les spécialistes suspectent la présence d’un acide qui se serait évaporé.

Les victimes se sont plaintes de douleurs aux yeux et de picotements à la gorge, elles ont été prises en charge par les services médicaux. Le bilan actuel fait état de 22 personnes légèrement intoxiquées et de 2 qui ont été évacuées à la clinique Saint-Pierre d’Ottignies pour observation. Les deux personnes hospitalisées se portent bien, leurs familles ont été avisées.

© Brison

D'après nos sources, une quarantaine de personnes ont été évacuées de cet immeuble de cinq étages et aucun blessé n'est à déplorer. Une piscine de décontamination a été mise en place. Les personnes évacuées sont accueillies dans une salle de réception située en face de l'immeube.

Les pompiers sont sur place, ainsi que la police (zones de la Mazerine et d’Orne-Thyle venues en renfort de la police locale, pour assurer le périmètre de sécurité) et les services médicaux. Le plan d’intervention médical a été déclenché et un poste médical avancé (PMA) a été installé.

Le plan d’urgence et d’intervention communal a été levé par la bourgmestre à 22h40. Les odeurs suspectes ayant disparu, suite aux opérations de ventilation assurées par les pompiers, les occupants peuvent réintégrer le bâtiment.

© Brison