Le Wavrien risque jusqu'à six ans de prison et 1.600 euros d'amende.

Décidément, les (très) mauvaises plaisanteries autour du Covid-19 s'enchaînent dans le Brabant wallon. Ces derniers jours, le parquet brabançon a été avisé de plusieurs faits similaires : la semaine dernière, deux jeunes ont crié dans le Carrefour de Bierges qu'ils avaient le coronavirus et ont craché sur les clients et ce lundi, un homme ivre crachait sur une infirmière à Nivelles et dans le combi qui l'emmenait au commissariat, en criant "corona".

Un nouveau fait a été rapporté par la zone de police de Wavre. Ce mercredi midi, dans l'AD Delhaize de Limal, un homme déguisé en infirmier s'est amusé à simuler les symptômes du Covid-19 en plein milieu du supermarché, en n'hésitant pas à cracher sur le personnel. Le Wavrien, né en 1983 et bien connu par les services de police de la région, a pu être interpeller. Il a été privé de liberté. "L'homme n'a pas du tout été coopérant, précise la porte-parole du parquet du Brabant wallon. Les policiers lui ont mis un masque chirurgical sur le visage pour éviter d'être conaminés s'il était porteur du virus."

Il sera cité en procédure accélérée devant le tribunal correctionnel et devra comparaître le 25 mai prochain pour répondre de l’infraction à l’article 328bis du code pénal. Celui-ci prévoit que "quiconque aura diffusé des substances ne présentant aucun danger en soi mais qui peuvent inspirer de vives craintes d’attentat encoure jusqu’à deux ans de prison et 1.600 euros d’amende", précise encore la porte-parole.

Le soir même, le même homme a été interpellé à Louvain-la-Neuve alors qu'il circulait à trottinette de façon désinvolte. Il s’est vu saisir sa trottinette.