Nivelles aussi va mener son action de relance du commerce local et de l’Horeca, secteurs particulièrement touchés dans un centre-ville qui avant même la crise sanitaire, avait connu des jours meilleurs. Le collège a réfléchi à plusieurs pistes, est allé voir ce qui se faisait ailleurs et notamment à Waterloo, et a élaboré l’action "Un billet doux entre nous".

Le principe est simple : les clients des magasins participants à l’opération doivent accumuler pour 100 euros de ticket de caisse, puis se rendent dans un petit chalet qui sera monté la semaine prochaine sur la Grand-Place, du côté de la fontaine. Là, après vérification, un responsable fournira au client quatre chèques de 5 euros par tranche d’achat de 100 euros. Des chèques qui devront être dépensés dans les magasins qui affichent en vitrine leur adhésion à cette dynamique.

Petit plus : sur ces chèques, en plus du QR Code qui servira aux commerçants pour se faire rembourser via une application Cirklo Light, on trouve un espace blanc dans lequel les clients peuvent écrire un message de soutien. D’où le "billet doux" donnant son nom à l’action.

En ce qui concerne l’Horeca, le principe sera le même mais les montants sont adaptés. Pour les restaurants, c’est à partir de 50 euros d’additions cumulées que l’on pourra recevoir deux chèques "soutien Horeca" de 5 euros. Et pour les cafés, pour ne pas pousser les clients à la consommation, un total de 25 euros de dépenses prouvées par des tickets permettra de recevoir un chèque.

Après une phase de sensibilisation des commerçants qui va commencer dans les prochains jours, l’opération sera lancée le 14 octobre. Elle inclura la période des fêtes puisque si le budget de 120 000 euros n’est pas épuisé, elle se terminera le 13 janvier 2021.

Via divers critères qui ont été définis, seuls les petits commerces de proximité prendront part à l’action, les grandes enseignes étant exclues. Le collège a aussi décidé de ne pas inclure les boutiques du Shopping Center.