Le 4 juin 2018 en soirée, une camionnette a croisé le chemin de deux jeunes gens qui se promenaient aux environs de la Grand-Place de Tubize. Le véhicule a stoppé net, le conducteur est descendu avec un sabre, et plusieurs personnes sont sorties par l’arrière. Rapidement, les deux piétons ont été pris à partie, et leur fuite n’a pas servi à grand-chose. Ils ont reçu plusieurs coups au cours de cette bagarre qui était en réalité une expédition punitive. En effet, quelques heures plus tôt, c’est le conducteur de la camionnette, Abdelilah B., qui avait eu maille à partir avec ces deux personnes, et il n’avait pas vraiment eu le dessus. Soucieux de ne pas rester sur cet affront, il a embarqué plusieurs de ses amis, tous connus des autorités judiciaires, pour régler ses comptes.

L’affrontement en plusieurs temps s’est déroulé juste sous l’objectif des caméras de surveillance urbaine. Devant le tribunal correctionnel, les images ont été projetées avant les plaidoiries, afin que tous soient fixés sur les faits reprochés. Cela n’a pas empêché Amine S. de soutenir qu’il n’était pas présent. Le jugement rendu lundi souligne sa mauvaise foi et lui inflige un an de prison ferme. Abdelilah, lui, écope de quinze mois d’emprisonnement. Un seul prévenu est acquitté. Mohamed Y., lui, prend douze mois de prison, tandis que dix mois sont prononcés à l’encontre de Nordine H., qui faisait défaut, et de Moussa I., déjà condamné pour des faits du même genre.