La Ville de Genappe, qui s’est déclarée "commune hospitalière" lors d’un vote du conseil communal en 2018, a reçu récemment une demande de la part des citoyens engagés dans l’accueil des migrants. Ces derniers accueillent régulièrement des personnes en transit, qui ont besoin d’un toit et d’un peu de confort pour souffler un peu au cours de leur difficile périple pour retrouver une nouvelle vie.

Mais en ces temps de pandémie, la situation est encore plus difficile pour les migrants, et ceux qui les hébergent pensent aussi aux risques sanitaires qu’ils prennent pour eux et leur famille. Une situation peu évidente et lors d’une réunion d’un groupe de travail, la Ville a été sollicitée pour offrir une alternative.

Une demande entendue par le collège, qui a repris en urgence la location des modules du club de balle pelote de Bousval et a assuré leur mise en conformité. Des douches ont également été ajoutées pour permettre l’accueil de cinq ou six personnes dans des conditions raisonnables.

Toutes les commodités sont installées et ces modules devraient permettre aux occupants de passer l’hiver au chaud. La Ville s’est engagée à mettre les infrastructures à disposition du groupe qui gère l’accueil des migrants jusqu’au 1er mars.

Lors du conseil communal de cette semaine, le groupe Ecolo a remercié le collège communal pour avoir compris l’urgence et pris la demande en compte, en soulignant le travail réalisé par les citoyens engagés.