Une liaison wi-fi et un ordinateur seront proposés dans la salle des mariages.

Depuis l’instauration des mesures de confinement, tous les mariages prévus à Nivelles ont été reportés. Ils restaient formellement possibles, mais le passage devant le bourgmestre était strictement réservé aux deux époux ou épouses, sans aucun invité admis dans la salle. Dans ces conditions, tout le monde a préféré attendre quelques semaines.

Un nouvel arrêté pris au niveau fédéral le 3 avril a assoupli un peu les règles : les témoins, jusqu’à trois, pourront être présents aux côtés du couple. Ces nouvelles mesures entreront en vigueur après le 19 avril. La Ville a recontacté les candidats au mariage, pour préciser les nouvelles règles. Ainsi, le 25 avril, un premier mariage sera célébré en respectant ces directives.

De son côté, la Ville a proposé une solution qui pourrait convenir à certaines familles : elle mettra à disposition dans la salle des mariages une liaison wi-fi ainsi qu’un ordinateur portable, ce qui permettra de retransmettre le "oui" devant le bourgmestre en vidéoconférence pour les parents et les amis non admis dans la salle.

"Ce n’est pas très compliqué à mettre en œuvre, confirme Pierre Huart. Nous l’avions d’ailleurs déjà fait il y a quelques années, pour une mariée d’origine américaine dont la famille restée là-bas a pu suivre la cérémonie. Maintenant, je comprends que certains souhaitent plutôt une grande fête avec beaucoup d’invités, et qu’ils préfèrent attendre pour pouvoir le faire. Ce n’est qu’une possibilité que nous proposons."

Les mois de mai, juin et septembre sont les plus prisés pour les mariages en terre aclote : durant ces périodes, on en célèbre de 1 5 à 20 par mois.