Le feu a été bouté mardi après-midi au stade Gaston Reiff

BRAINE-L’ALLEUD Désolation chez les adeptes du tennis à Braine-l’Alleud : la bulle qui recouvrait deux courts au stade Gaston Reiff s’est affaissée et est irrécupérable.

Mardi après-midi, alors que le site accueillait une rencontre sportive interprovinciale pour les élèves des écoles de la Communauté française, des vandales ont volontairement mis le feu à des éléments en mousse qui se trouvaient dans une annexe. Les flammes se sont communiquées à la bâche, qui n’a pas résisté. D’où le désastre.

La police est descendue sur place alors que les pompiers combattaient l’incendie, et le parquet de Nivelles a désigné un expert en incendie pour examiner les lieux.

Le collège envisageait de remplacer cette bulle, notamment parce qu’il s’agit d’une infrastructure très énergivore, mais le dossier n’était pas encore en bout de course.

Et le chemin risque encore d’être long avant de décrocher une subvention pour placer une nouvelle bulle, dont le coût avoisine les 100.000 €.

Les faits sont d’autant plus navrants que, comme le souligne le chef du service communal des sports, Luc Boudin, il s’agissait des seuls terrains de tennis publics couverts sur le territoire de Braine-l’Alleud.

La bulle était utilisée toute la journée, tant par les clubs locaux que pour les écoles de jeunes ou encore en matinée par les aînés.

Avec l’arrivée de la bonne saison, pourra-t-on tout de même utiliser les courts ? Non. La surface n’est pas adaptée au plein air, et il faudrait refaire une clôture (et donc payer les travaux) alors qu’à terme, on sait qu’on veut à nouveau couvrir ces terrains…



© La Dernière Heure 2010