Brabant wallon

Dès avril, Infrabel va procéder à d'importants chantiers sur le rail afin d'amélliorer la performance du réseau.


D'importants chantiers débuteront dès avril 2019 sur le rail, impliquant des modifications dans la circulation des trains. L'objectif d'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, est d'"améliorer la fiabilité et la performance du réseau au bénéfice des clients du rail." Afin d'impacter au minimum les navetteurs, Infrabel planifie de nombreux chantiers durant les nuits, les week-ends et/ou les périodes de congés scolaires. La SNCB, quant à elle, adapte son plan de transport en fonction de ces chantiers sur le réseau.

Plusieurs liaisons seront impactées dans le Brabant wallon :

Sur la ligne S61 (Ottignies - Charleroi-Sud - Jambes), un train sur deux circulera entre Charleroi, Namur et Jambes dans les deux sens. La relation Ottignies-Charleroi-Jambes circule sur tout son parcours, mais la relation Charleroi-Jambes sera supprimée entre Tamines et Jambes.

Depuis mars 2018, une nouvelle phase de travaux d’infrastructure entre Bruxelles et Ottignies a été lancée, en vue de la mise sur rails du futur RER. La fin du chantier est prévue pour décembre 2026. Ces travaux impliquent une circulation des trains sur une seule voie durant de nombreux week-ends. En conséquent, la circulation varie en fonction du tronçon sur lequel les travaux sont exécutés. Toutes les infos sont disponibles sur www.sncb.be ou via l'app SNCB.

Sur la ligne 124, entre Bruxelles et Nivelles, Infrabel procèdera à la mise à 4 voies entre Waterloo et Braine-Alliance (nouveau point d’arrêt). Ultérieurement, les équipes travailleront à hauteur d’Uccle Moensberg afin d’améliorer la connexion avec la ligne 26 (le contournement Est de Bruxelles). Enfin, en gare de Nivelles, deux nouvelles voies en cul-de sac seront aménagées. "Ces travaux permettront de rendre l’offre RER plus robuste et de répondre aux attentes fortes des clients", indique la SNCB.

Suite à la relance des travaux d’infrastructure du RER entre Bruxelles et Nivelles et afin de permettre à Infrabel de disposer de plages horaires de travail d’au moins 5 heures sans interruption, les deux derniers trains S1 Anvers – Bruxelles – Nivelles/Charleroi de la journée sont limités à Bruxelles-Midi seront limités, et ce jusqu’en 2025. Les trains ne desservent donc plus les gares de Forest-Est, Uccle-Stalle, Uccle-Calevoet, Linkebeek, Holleken, Rhode-Saint-Genèse, De Hoek, Waterloo, Braine-L’Alleud, Lillois, Nivelles et Obaix-Buzet. Les voyageurs se rendant vers Forest-Est, Uccle-Stalle, Uccle-Calevoet et Linkebeek ont l’opportunité de rejoindre leur destination en empruntant les services de la STIB et ceux se rendant à Waterloo ou Braine-L’Alleud peuvent quant à eux emprunter le bus W du TEC pour rejoindre leur destination.

Les deux trains sont détournés pour desservir les gares de Luttre, Courcelles-Motte, Roux, Marchienne-au-Pont et Charleroi-Sud et circulent donc via un autre itinéraire.

La SNCB invite ses voyageurs à consulter son planificateur de voyages sur son site internet www.sncb.be ou via l'app SNCB afin de prendre connaissance des éventuelles adaptations qui les concernent. Les informations sur les différents travaux sont disponibles sur www.infrabel.be.