Elle était poursuivie pour avoir joué un rôle actif dans un trafic de cocaïne, durant plusieurs semaines, en août et septembre 2019. Sans revenus déclarés, elle a loué plusieurs voitures qui ont servi à des livraisons de drogue et a été elle-même au volant d'un de ces véhicules, en possession d'argent et de cocaïne.

Dans le cadre d'un autre dossier mis à l'instruction, les policiers ont appris que la prévenue avait pris en location une Peugeot 308, utilisée par un tiers pour vendre de la drogue. Ce tiers a été victime d'un accident avec la voiture, à Rixensart. Il est apparu qu'il était en possession de 60 boulettes de cocaïne. La prévenue, elle, a été interceptée par la police à Lasne, avec 670 euros sur elle, et également de la cocaïne, alors qu'elle était au volant d'une autre voiture qu'elle avait louée.

Des perquisitions à son domicile ont permis aux enquêteurs de saisir du matériel de conditionnement et plusieurs GSM. L'analyse de ces GSM a fait apparaitre que la suspecte était très active la nuit, et des messages se rapportaient à des promotions sur la vente de cocaïne. L'appareil contenait aussi une vidéo où la prévenue, filmant des billets de banque, laissait un commentaire indiquant "Deux jours, 2.500 euros. Si tout ce fric pouvait m'appartenir !"

La peine de deux ans de prison ferme infligée mardi, tout comme la confiscation de 35.000 euros, est conforme aux réquisitions du ministère public