Ils ont manifesté dans le cadre du 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’Enfant

"Même si on est petit, on veut donner notre avis !" Voilà un des slogans que les habitants de Genappe ont dû entendre crier par des dizaines d’écoliers, mercredi matin. Dans le cadre du 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’Enfant, une parade était en effet organisée au Lothier. Neuf classes de 4e et de 5e primaire, issue de six écoles différentes, y ont participé.

Soit quelque 200 enfants qui ont défilé dans les rues de la Ville, passant notamment par le quartier des Crawannes, la Grand-Place et la rue de la Station avant de se rendre devant l’hôtel de ville. Un arbre a été planté symboliquement à l’Espace 2000.

Depuis plusieurs années, le Centre culturel organise le festival #Zéro>18 et pour marquer le coup de ce trentième anniversaire de la Convention, une réflexion a été menée sur l’impact des actions et l’appropriation du message par les enfants. "Cette parade est l’aboutissement de tout un travail, résume l’échevin et président du CPAS, Vincent Girboux. Nous voulions que les enfants prennent bien conscience de leurs droits et un travail sur l’expression artistique a été mené dans les classes des écoles communales."

Le Centre culturel, pour mener à bien cette opération, s’est appuyé sur les professeurs de citoyenneté et a été accompagné par l’association Patrimoine à Roulettes. Les Ateliers du Lez’Arts ont également mis des animateurs à disposition pour la partie créative du projet.

Les slogans scandés ou brandis sur des calicots par les enfants ont été élaborés par eux, et ils ont également personnalisé de vieux parapluies pour égayer la parade tout en faisant passer le message des droits de l’Enfant.