Brabant wallon Les deux premiers PLP ont été officiellement inaugurés ce mercredi.


Il y en avait deux à Braine-le-Château, deux à Ittre mais encore aucun sur l’entité de Tubize, c’est désormais de l’histoire ancienne. Ce mercredi, les deux premiers PLP (Partenariat local de prévention) ont été inaugurés à Oisquercq.

"Samme" et "Grées du Lou" ont vu le jour après plus d’un an de travail entre les réunions, la présentation du projet, la désignation des coordinateurs, la mise en place de la signalétique et la signature officielle de la charte ce mercredi. "Ils seront les yeux et les oreilles du quartier, se réjouit Michel Januth, le bourgmestre de la cité du Betchard. L’arrivée de PLP permet de sécuriser un quartier mais aussi de lutter contre des phénomènes plus difficilement gérables par les forces de police comme les démarchages ou encore les repérages."

Mais au-delà de l’aspect sécuritaire, la création d’un Partenariat local de prévention permet aussi de renouer des liens entre les habitants d’un quartier. "Parfois, on ne connaît même pas son voisin, note le maïeur. L’objectif est également de faire en sorte que les habitants se parlent et se découvrent." Mais attention, qui dit PLP ne dit pas milice locale. Il n’est pas question de jouer aux gendarmes pour les membres de ces deux PLP. Tout cela est régi par une charte et ce sont bien les forces de l’ordre qui restent à la manœuvre. Les PLP permettent avant tout d’alerter la police sur d’éventuels problèmes qui seraient ensuite gérés par l’agent de quartier.

Les deux nouveaux PLP touchent à peu près 400 ménages à Oisquercq et aujourd’hui, 50 personnes en sont membres. Nul doute que ce chiffre va augmenter très prochainement avec l’officialisation de cette création. Au niveau des rues touchées, le PLP "Samme" comprend la rue de Samme jusqu’au n°96 et 169, la rue Lieutenant Jean Van Hoobrouck, la rue du Grand Closin, la rue Notre-Dame, la rue Champ de la Haie, la rue Saint-Martin, la rue des Salisses, la rue du Roi Jardin, la cité du Douaire et la rue Jules Metz. Quant au PLP "Grées du Lou", il s’occupe de la place Grées du Lou, de la rue Bolle, de la rue de la Falize, de la rue du Stéhoux, de la rue Delval, de la rue d’Oisquercq du n°97 au 167 et du n°120 au 17 ainsi que la rue du Canal.