A Nivelles, comme dans tout le Brabant wallon, le padel, une sorte de mélange entre le tennis et le squash, provoque de plus en plus d’engouement. Dans les installations du Smashing Club Nivellois, un terrain temporaire a été installé et la demande est importante. Il faut dire qu’en plus de l’attrait de la nouveauté, ce sport se joue à quatre et en extérieur. Ce qui permet de faire du sport entre amis en respectant les règles sanitaires actuelles…

La Province veut elle aussi développer la pratique du padel et pour la promouvoir, elle a proposé des subsides pour la construction de nouveaux terrains. L’occasion pour le Smashing de passer d’un terrain provisoire à deux terrains définitifs, et une demande a été rentrée via la Ville de Nivelles.

S’agissant d’argent public, il faut évidemment que les infrastructures soient disponibles pour tous, les membres du club comme les extérieurs. Le dossier a été retenu et dans un communiqué, la Ville s’est réjouie vendredi de l’obtention d’une subvention de 136.500 euros. Cela représente un peu plus de 60 % du coût estimé de l’aménagement de ces deux terrains.

Ceux-ci seront situés à proximité des terrains de tennis existants, à la Dodaine.

“La demande de permis va être introduite et le marché, lui, est en cours, explique Francis Vanhassel, le secrétaire du Smashing. Si tout se passe bien, on pourrait commencer les travaux au début du mois de juin. Il faudra une vingtaine de jours de séchage pour les dalles de béton… Oui, dans un scénario idéal, les terrains pourraient être prêts au milieu des grandes vacances.”