Le bourgmestre de Rebecq pensait pouvoir exercer les deux fonctions grâce à son score, il n'en est rien.


Le verdict des urnes a parlé : vous devrez choisir entre député et bourgmestre !

“ Je ne l’envisageais pas et je ne le voulais pas mais je suis contraint et forcé de faire un choix. Mon taux de pénétration est bon mais d’autres ont fait mieux que moi. Pour moi, cette règle n’est pas correcte mais la loi, c’est la loi. ”

Quel sera votre choix ?

“ On va voir ce qui va se passer dans une dizaine de jours. J’ai envie de rester bourgmestre mais ce ne serait pas correct par rapport aux électeurs régionaux. Néanmoins, j’entends rester actif localement et travailler en étroite collaboration avec le Collège. ”

Qui va vous remplacer ?

“ La loi prévoit que ce soit la deuxième personne qui fait le plus de voix sur la liste majoritaire. Il s’agit donc de Patricia Venturelli qui avait déjà très bien fait ça quand j’étais bourgmestre empêché. ”