LOUVAIN-LA-NEUVE

La salle d’escalade du complexe sportif de Blocry sera agrandie

SPORT Depuis une dizaine d’années, l’ASBL Entre ciel et Terre, qui gère la salle d’escalade du complexe de Blocry de Louvain-la-Neuve, fait le forcing pour que l’on procède à l’agrandissement des infrastructures. Car chaque semaine, en moyenne, ce sont pas moins de 250 grimpeurs qui fréquentent la salle, aujourd’hui largement saturée.

“Chaque année, lorsque les inscriptions pour les cours sont ouvertes, le téléphone chauffe énormémement “, explique Jean-Marie De Laever, directeur d’Entre ciel et Terre, où l’on recense près d’un millier d’affiliés. “On est obligé de refuser du monde, à notre plus grand regret.”

Pareille situation devrait bientôt ne plus être d’actualité. Samedi, le ministre wallon des Sports, André Antoine, a en effet annoncé que la Région assumerait l’agrandissement des infrastructures à hauteur de 855.000 €, les 354.000 € restants étant pris en charge par le complexe sportif. Les travaux pourraient commencer dans les prochaines semaines.

“C’est une excellente nouvelle pour nous” , confie Jean-Marc De Laever. “Cela fait dix ans que l’on se bat pour ça et, enfin, on nous a entendus. Cela tient presque du miracle. L’agrandissement de la salle devrait permettre de pouvoir organiser les horaires de manière différente. On pourra ainsi créer des catégories pour les cours alors qu’à l’heure actuelle, les débutants côtoient les grimpeurs confirmés.”

Concrètement, la salle – d’une surface grimpable de 1.000 m² - verra sa capacité d’accueil largement augmentée puisque sa superficie de murs sera accrue de 600 m².

Trois nouvelles salles seront construites : un espace pédagogique de 360m² destinés aux enfants : une salle de murs (220 m² de surface grimpable); et enfin, une zone de psychomotricité destinée aux tout petits, à partir de deux ans.

“Grâce à cet agrandissement, on pourra profiter des infrastructures de manière plus confortable” , explique Anne Vandercam, une utilisatrice régulière de la salle. “On fait souvent la file devant les cordes pour monter un mur. Et lorsqu’il y a cours en même temps, le bruit est tel qu’il est très difficile de rester concentré.”

Selon l’un des responsables de la salle, Stéphane Van Lierde, alias Ma Biche , cet agrandissement est bénéfique pour tout le monde. “Les grimpeurs confirmés, les débutants et les écoliers seront désormais accueillis dans de meilleures conditions.”



© La Dernière Heure 2010