Le chantier d’extension de l’école de Tilly n’est pas des plus simples mais il avance.

Lancé en 2018, le chantier d’extension de l’école de Tilly a déjà beaucoup fait parler de lui. On se souviendra notamment que lors des premières semaines de travaux, le comité qui gère la salle du CRCS, présidé à l’époque par le conseiller communal Jean-Pierre Brichart, avait pris un avocat pour faire valoir son point de vue. Et le conseil avait d’ailleurs menacé, dans un courrier adressé à la commune, de faire arrêter le chantier.

Ce ne fut finalement pas le cas mais la construction a tout de même été compliquée, avec la nécessité de continuer les activités d’enseignement sur le site, et aussi l’apparition de quelques soucis techniques. L’ambiance n’a, semble-t-il, pas non plus été toujours au beau fixe entre l’architecte et l’entrepreneur : l’échevin des Travaux, Philippe Vanhollebeke, a également dû jouer les arbitres…

Au conseil communal de cette semaine, Jean-Pierre Brichart (EPV) a parlé d’un "désastre" et estimé qu’il était honteux de voir l’école du village dans cet état.

Philippe Vanhollebeke a répondu en précisant que le chantier a certes connu des moments difficiles, mais il avance. Le gros œuvre et le toit sont terminés et les techniques spéciales (chauffage, sanitaire, ventilation…) le sont pratiquement : à l’intérieur, on va bientôt pouvoir passer à la pose des faux-plafonds et du carrelage.

En avril, l’entreprise s’attaquera également à la pose du revêtement dans la nouvelle salle de gym (où une erreur avait été commise mais elle a été rectifiée et ne sera pas assumée financièrement par la commune), sachant qu’il faudra ensuite plusieurs semaines de séchage. Le retour de la bonne saison permettra aussi de poser les crépis extérieurs.

"On est pratiquement au bout, toutes les fiches techniques sont terminées , a encore précisé l’échevin. J’ai perdu beaucoup de cheveux, ceux qui me restent sont bien blancs mais l’école sera complètement opérationnelle le 1er septembre : les préfabriqués qui servent de classes seront retirés durant les grandes vacances et la cour principale sera terminée aussi."