L’opposition estime que l’avenue de la Belle Voie n’est pas une priorité pour un tel aménagement.

L’avenue de la Belle Voie, qui longe le Lara Hockey Club à Wavre, fera l’objet d’une réfection bien nécessaire. Plus que ça, une piste cyclo-piétonne y sera aménagée et le mobilier urbain, remplacé. Le tout pour 313 000 euros. C’est ce qu’a décidé le conseil communal lors de sa dernière séance publique, non sans quelques tensions.

C’est que la minorité estime qu’il serait bien plus judicieux d’aménager des pistes cyclables à d’autres endroits de la ville. " Cet aménagement n’est pas une priorité, a déploré Christophe Lejeune (Ecolo). L’aménagement de la Belle Voie s’avère absolument insatisfaisant pour le moment. C’est de l’argent perdu pour un projet qui n’en a pas besoin. La continuation du tracé entre le collège Notre-Dame de Basse-Wavre et le centre-ville semble, par contre, une priorité. Les cyclistes seront en contact direct avec les piétons alors que ce n’est pas le cas dans la situation actuelle. Il y a donc une régression dans la sécurité ."

Même son de cloche chez son collègue CDH Bertrand Vosse : " D’autres points noirs identifiés par le Gracq nous paraissent bien plus prioritaires. Faire cohabiter piétons et cyclistes à cet endroit, c’est à la fois inutile et surtout dangereux. "

L’échevin de la Mobilité, Paul Brasseur, a répondu que ces travaux de réfection étaient indispensables vu l’état actuel des trottoirs. " Une série de rectifications de voiries sont prévues, dont la suppression du casse-vitesse, et permettront d’avoir un cheminement plat, continu et qui sera enfin propice aux usagers faibles et aux PMR ." Et de promettre que la zone en sortira embellie. Les arguments n’ont pas convaincu les conseillers de l’opposition, qui a voté contre.