On ne verra pas les cinq conseillers communaux du groupe Ecolo, mardi soir dans la salle polyvalente où se tient la séance du conseil.

Depuis le début de la pandémie, pour respecter les distances, tous les conseils communaux se tiennent dans cette vaste salle, où la surface permet de respecter les normes et où chaque élu peut être installé à bonne distance des autres. Un système de sonorisation est prévu, et une rediffusion est assurée en live sur Internet grâce à une société externe pour que les citoyens puissent assister aux débats comme le prévoit la loi.

Mais pour les Verts, il serait plus adéquat de tout organiser en vidéoconférence et il est temps de donner un signal fort à la population.

"C’est avec regret et incompréhension que nous actons que le collège n’a pas tenu compte de nos inquiétudes, mais aussi de la réalité d’aujourd’hui, à savoir que la situation pandémique se dégrade une nouvelle fois, que le variant anglais du virus semble très virulent et que le taux de contamination est très important", écrivent les Verts dans un communiqué qui explique pourquoi ils ne seront pas présents mardi soir.

Pour Ensemble, Christine Gilain leur a emboité le pas.

Le bourgmestre Gérard Couronné, lui, s’étonne. Il y a trois mois, il a posé la question des visioconférences et tous les conseillers ont marqué leur accord pour continuer à la salle polyvalente. Ce qui ne pose pas non plus de problème pour les autorités de tutelle.

"Toutes les précautions sont respectées, indique le maïeur du Lothier. L’opposition cherche l’incident…"