ORP-JAUCHE/HÉLÉCINE

Le projet prévoit 29 éoliennes sur 15 km le long de l’autoroute E 40

ÉNERGIE Les usagers de l’E 40 pourront-ils à terme observer des éoliennes entre Landen et Hannut ? C’est en tout cas le désir d’Electrabel. La société vient en effet d’introduire une demande de permis unique à la commune de Lincent (province de Liège) pour 29 éoliennes le long de l’autoroute, avec une implantation alternée de chaque côté.

Concrètement, le projet d’Electrabel prévoit seize machines dans la partie flamande (sept à Gingelom et neuf à Landen) contre treize en Wallonie (cinq à Lincent, cinq à Hélécine, deux à Hannut et une seule à Orp-Jauche).

Des machines qui ne devraient pas dépasser les 150 mètres de haut (avec des mâts de 108 mètres) et qui développeraient chacune une puissance de 2 à 3 MW. Soit, au total, assez pour fournir l’énergie de près de 35.000 ménages.

“Le dossier nous est parvenu le 5 février”, explique Olivier Winnen, le bourgmestre de Lincent, où la procédure se- ra centralisée. “Nous l’avons de suite envoyé à l’Urbanisme, à Liège, pour que la Région indique si la demande est recevable. Si c’est le cas, les enquêtes publiques pourront commencer dans les communes.”

La consultation des habitants débouchera ensuite sur l’avis des entités concernées. Et à ce niveau-là, rien n’est certain… même si les deux maïeurs sont a priori favorables au principe des éoliennes. “La question sera notamment de voir comment faire profiter la population”, note le Hélécinois Rudi Cloots. “Ou comment impliquer la commune… même s’il est peu probable que nous puissions investir, sauf en cas de soutien extérieur, d’une banque, par exemple.”

Et le mayeur hélécinois de se rappeler que, lors de l’étude d’incidences, ses concitoyens n’avaient guère émis de critiques face au projet.

“Nous aurions préféré être consultés au préalable par Electrabel afin de savoir ce qui est envisageable, selon quelles modalités pratiques, financières…”, note Hugues Ghenne, à Orp-Jauche. “Actuellement, c’est le brouillard absolu. Attendons que le vent souffle et le dissipe.”



© La Dernière Heure 2010