Hergé était un fan inconditionnel des voitures sportives, principalement italiennes, et adorait la vitesse.

Afin de fêter les 11 ans du musée ainsi que sa réouverture, le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve tiendra pendant tout l’été une exposition sur les voitures et Hergé. Ce dernier était un fan inconditionnel des voitures sportives, principalement italiennes, et adorait la vitesse.

Rien n’est laissé au hasard dans les albums de Tintin. Hergé, travaillant toujours en se documentant, aimait s’entourer d’experts pour dessiner ses voitures, allant de plus en plus avec précision. L’exposition retrace sa vie à travers les voitures qu’il a dessinées, en permettant d’observer les petits détails qui distinguent les bolides dessinés de ceux qu’il a achetés.

Dans la salle de cinéma, le musée projette en avant-première la colorisation en cours de l’album Tintin en Amérique, dont la sortie est prévue pour décembre. La nouvelle exposition se tient dans l’atrium de musée, fraîchement repeint. "Le confinement est tombé au bon moment pour nous, nous confie Fabrice Corioni, l'administrateur du musée. Repeindre tout le bâtiment nous a pris deux mois, et on aurait de toute façon été obligé de fermer.

Comme tous les autres établissements, le musée a également dû prendre quelques mesures de sécurité pour la réouverture : portes automatiques à l’entrée, une application qui remplacera les audioguides… Les 8 salles d’exposition permanentes seront toujours accessibles, avec un maximum de 15 à 20 personnes par salle.