Brabant wallon Etienne Mayeur, un riverain, a utilisé son droit d’interpellation au conseil.


Lors du conseil communal qui s’est tenu ce jeudi soir, Etienne Mayeur, un habitant de Rebecq, a utilisé son droit d’interpeller l’assemblée. L’objet de sa question : le projet d’implantation d’éoliennes sur le territoire de la commune qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. "Laisser Engie, seule, fournir les informations tant à la population qu’aux décideurs communaux ne permet pas, selon moi, à un vrai débat contradictoire essentiel à la démocratie."

Très clairement, le Rebecquois aimerait obtenir plus d’informations à propos de ce projet qui pourrait l’impacter à l’avenir. "Je demande qu’une réunion complémentaire d’information publique, suivie d’un moment de questions/réponses, puisse avoir lieu à Rebecq. De plus, dans sa déclaration de politique générale, la majorité entendait organiser systématiquement une consultation de population pour tout projet d’ampleur. J’estime qu’une information complète est le préalable indispensable à ce genre de consultation."

Etienne Mayeur en profite également pour demander de plus grands moyens de publicité concernant cette future potentielle réunion afin que tous les Rebecquois soient en courant. Sera-t-il entendu ? C’est à présent au collège communal de prendre le relais de cette demande qui a en tout cas été prise au sérieux.