Après l'annonce choc de la fermeture prochaine de Nivelles Logistics pour l'automne 2022 et la mise en péril des 549 emplois, les réactions politiques se succèdent. Dernière en date, celle de Jean-Paul Wahl, le président de la Fédération MR du Brabant wallon.

« 549 pertes d’emploi… c’est un choc pour l’ensemble des travailleurs et de leurs familles. C’est un véritable coup dur pour Nivelles et pour le Brabant wallon car il s’agit là du plus gros employeur privé de la ville, explique ce dernier. Nous savons tous que derrière ces chiffres, il y a des drames humains qui se jouent et nous devons agir ».

En outre, la décision du groupe Kuehne+Nagel ne parait pas claire pour Jean Paul Wahl

« On parle de la délocalisation de l'activité au nord du pays, à 50km sur une usine ou sur un site encore à construire et sans qu'un transfert des travailleurs ne soit envisagé. Cette décision est difficilement compréhensible. Aucun signal ne semble avoir été donné en amont aux travailleurs. Il faut rapidement analyser toutes les pistes possibles pouvant minimiser l’impact de cette décision. Le ministre Borsus (MR) a affirmé son soutien total et sa volonté de tout faire pour épauler les travailleurs et réduire au maximum le nombre d’emplois concernés. C’est tout le gouvernement qui est mobilisé sur cette question et les rencontres avec les représentants des travailleurs et l’entreprise doivent se mettre en place dans les plus brefs délais » conclut-il.