Au début de cette année, l’échevin de la Santé de Nivelles, le Dr Hubert Bertrand, collaborant avec la conseillère communale Marie-Thérèse Botte, avait programmé une série de conférences. La première, consacrée au burn out, avait connu un joli succès. Les suivantes ont été annulées pour cause de pandémie de Covid-19.

Aujourd’hui, les mesures sanitaires restent de mise mais l’échevinat de la Santé relance ces cycles de conférences, à la salle des mariages de l’hôtel de ville, avec des places limitées à 50, port du masque et respect des distances sociales.

La première est programmée le mercredi 23 septembre à 20 h et il ne faut pas traîner pour s’inscrire puisqu’une trentaine de personnes l’ont déjà fait. Le Dr Pierre Henin, responsable des soins intensifs dans les hôpitaux de Nivelles et Jolimont, évoquera la fin de vie et la manière d’éviter l’acharnement thérapeutique.

"On parlera aussi d’euthanasie, glisse Marie-Thérèse Botte. Ce sont des sujets d’actualité, sensibles et souvent tabous. Mais ils sont importants et la plupart des gens sont mal informés."

Pour les deux autres sujets, les autorités communales aclotes n’hésitent pas à aborder des matières qui font polémique. Le 25 novembre, on parlera vaccination avec Michaël Bernier, qui est maître d’enseignement en médecine à l’ULB. Et le 28 janvier, la physicienne Wendy De Hemptinne évoquera les effets des ondes électromagnétiques et des technologies sans fil sur la santé. Rappelons que ces conférences sont gratuites.